Un groupement au service de l’insertion par l’activité économique
sur la Métropole Rouen Normandie

« Il n’y a pas de société prospère et durable qui puisse tolérer en son sein une exclusion persistante. (…) L’insertion par l’activité économique se distingue par sa capacité à proposer une autre façon de créer de la valeur, en partant du potentiel de chaque personne ou en stimulant de nouvelles filières économiques et écologiques. »

(Thibaut Guilluy, ancien président du Conseil de l’Inclusion dans l’Emploi – 2019)

Archimaide76 est un Groupement d’économie Solidaire et local, créé fin 2019 autour de plusieurs structures d’insertion par l’activité économique de la Métropole Rouen Normandie.

L’histoire a commencé en 1987 avec Interm’Aide Emploi, créée en tant qu’Association Intermédiaire, puis avec l’agrément d’Atelier Chantier d’insertion pour répondre aux difficultés rencontrées sur le quartier des Hauts de Rouen.

Autour cette structure historique, d’autres associations et projets inclusifs (voir encadré) ont été développés, avec l’aide de partenaires locaux ; la ville de Rouen, le département et la région, les bailleurs sociaux et d’autres associations intermédiaires, comme ADS Emploi et Emplois Services, avec le soutien actif de la délégation normande du COORACE.

Même si chaque structure garde son autonomie juridique, leur rassemblement dans un Groupement d’Économie Solidaire unique permet d’affirmer leur ancrage territorial, ainsi que leur adhésion aux valeurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

Par le biais d’Archimaide76, ces associations et leurs projets proposent une offre globale aux entreprises, aux collectivités et aux personnes en difficulté, pour travailler tous ensemble vers une société plus inclusive.

L’offre du Groupement présente 5 agréments :

  • L’activité Association intermédiaire avec Interm’Aide Emploi
  • L’activité Chantier d’insertion avec Interm’Aide Emploi
  • L’activité Entreprise d’insertion avec Léo à Table
  • L’activité Entreprise d’insertion avec ESIAE SERVICES
  • L’activité Entreprise de travail temporaire d’insertion avec ALEZI

Ainsi que de multiples projets, comme le contrat pro Parcours Gardien.ne, l’activité maraichère de la Ferme de l’Aubette, l’activité apicole Happy-culture citadine et les évolutions de l’offre de Léo sur le quartier et aux alentours.

La force d’un Groupement local :

Une offre globale de services avec 5 structures conventionnées par les services de l’Etat et une communication unifiée ;
Un ancrage territorial fort et un réseau de partenaires engagés ;
Une expérience dans le développement de projets à forte valeur sociale, économique et environnementale sur le territoire ;
Un savoir-faire reconnu dans l’accompagnement des bénéficiaires vers l’emploi ;
Un modèle de gouvernance stable, des partenariats sur le long terme ;
L’adhésion au réseau COORACE, à son soutien méthodologique, aux valeurs prônées et à la force du réseau pour la mutualisation des moyens afin de capter d’autres marchés sur une zone géographique plus large.

Les métiers proposés par le Groupement :

  • Employé.e d’immeuble (avec ou sans manipulation de conteneurs)
  • Gardien.ne d’immeuble
  • Agent.e d’entretien des espaces verts
  • Agent. de nettoyage / d’entretien
  • Agent.e de voirie
  • Aide à domicile (ménage / entretien jardins)
  • Agent.e d’entretien des jardins partagés
  • Aide cuisinier.ère en restauration collective
  • Maraicher.ère
  • Apiculteur.trice
  • Aide cuisinier.ère
  • Serveur.se
  • Manutentionnaire
  • Livreur.se / distribution

L’insertion par l’activité économique (IAE) permet aux personnes les plus éloignées de l’emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur insertion sociale et professionnelle par le biais de contrats de travail spécifiques.

Pour cela, les structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) bénéficient de :

  • Agréments reconnus par les services de l’Etat, en signant localement des conventions avec les Directions Départementales de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DDETS)
  • Formats spécifiques de contrats de travail (contrat à durée déterminée d’usage – CDDU / contrat à durée déterminée d’insertion – CDDI).

Les SIAE restent juridiquement l’employeur de tous les salariés en insertion et les accompagnent vers un emploi durable, en contrepartie des aides au poste, (définition d’un projet, définition d’un parcours, trouver une formation, répondre à une problématique plus personnelle qui freine l’employabilité, etc.).

L’IAE recouvre au sens large une grande diversité d’organisations, qualifiées de structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) : ateliers et chantiers d’insertion (ACI), associations intermédiaire (AI), entreprises d’insertion (EI), entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI), entreprise d’insertion d travailleurs indépendants (EITI), régies de quartier (RQ) et groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GIEQ). Chacune de ces structures comporte ses spécificités, mais toutes visent à lutter contre le chômage d’exclusion. Le moyen commun pour y parvenir passe par une mise en situation de travail des personnes en insertion, dans le cadre de la production de biens et/ou de services qu’assurent des structures. Les SIAE constituent donc des entreprises à part entières, exerçant dans des activités variées, bâtiment, entretien d’espaces naturels, maraîchage, restauration, logistique, services à la personne… elles opèrent sur des marchés où évoluent également des entreprises classiques, qui peuvent selon les cas constituer des clients, des concurrents ou des partenaires.

Il est établi en France que le chômage est inégalitaire, il frappe certaines catégories d’actifs d’avantage et plus durablement que d’autres. Il existe dans notre pays un chômage dit de l’exclusion, un chômage de longue durée qui touche les personnes les moins qualifiées. A ce jour, deux millions de personnes sont considérées comme éloignées de l’emploi, une tendance que les fluctuations structurelles de notre économique ne permettent pas d’inverser et qui ne s’améliore malheureusement pas avec le temps : l’ancienneté dans le chômage provoque à la fois une dégradation des compétences des demandeurs d’emploi, ainsi qu’une méfiance des employeurs à leur égard.

Au début des années 80, avec l’apparition d’un chômage de masse et la création du revenu minimum d’insertion (RMI), différents acteurs de la société civile se sont mobilisés avec des travailleurs sociaux pour proposer une solution alternative à ce chômage d’exclusion. Basé sur le partenariat avec les entreprises locales, ces professionnels de l’accompagnement se sont organisés pour inventer des “mises en situation de travail” afin de permettre aux personnes les plus éloignées de l’emploi de retrouver un environnement professionnel, dans un contexte protégé, de développer de nouvelles compétences et donc la confiance et la valorisation de soi. Ce champ de l’accompagnement social s’est professionnalisé et institutionnalisé au fil des années et au gré des gouvernements successifs.

Source : Philippe SEMENOWICZ, Collaborer pour insérer ? Les partenariats sociaux dans l’insertion par l’activité économique, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. “Economie et Société”, 2017

Porté par le “Pacte Ambition IAE” et lancé en 2019 par le Conseil de l’inclusion dans l’emploi, le secteur de l’IAE a été réformé en profondeur par la loi du 14 décembre 2020 relative “au renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique et à l’expérimentation « territoire zéro chômeur de longue durée”, avec comme ambition de créer des passerelles entre les acteurs, simplifier et fluidifier les parcours d’insertion et accroître leur nombre (objectif : 240 000 personnes en difficulté inscrites à fin 2022).

Parmi les mesures structurantes, il y a la création du PASS IAE  et le lancement de la plateforme « Les emplois de l’inclusion », un outil numérique obligatoire d’aide à l’emploi, qui prend la forme d’un « guichet unique » et permet de faire converger les besoins des demandeurs d’emploi et ceux des différents acteurs de l’inclusion (les prescripteurs habilités et les employeurs solidaires).

Pour plus d’informations sur ce dispositif et comprendre son fonctionnement, voici une documentation en ligne et la création d’une communauté de l’inclusion qui propose des informations complètes, des forums et des webinaires de présentation.

Pour une présentation rapide et synthétique de l’IAE, voir cette vidéo réalisée par notre partenaire Pôle Emploi : https://www.pole-emploi.tv/widge /v20hv115_orienter_vers_les_parcours_iae

Quelques chiffres

0
Agréments d'Insertion
0
Bénéficiaires sur 5 ans
0
%
de retour à l'emploi / formation

Ils nous aident et nous accompagnent