parcours-gardien-nes-archimaide-ges-rouen

Le contrat professionnel en alternance pour devenir Gardien.ne d’immeuble

Une action innovante portée par l’association Interm’Aide Emploi

« Créé en 2013, Parcours Gardien.ne est le premier contrat de professionnalisation développé par une Association Intermédiaire. Développé par Interm’Aide Emploi, avec les principaux bailleurs sociaux de Seine Maritime, le but de ce projet innovant est de répondre aux besoins de recrutement sur un métier exigeant en savoirs. »

Parcours Gardien.ne est un contrat de professionnalisation développé par Interm’Aide Emploi, pour former des gardien.nes d’immeubles, en partenariat avec l’AFPOLS (Association pour la formation professionnelle continue des organismes de logement social), Média Formation et les principaux bailleurs sociaux de Seine Maritime (métropoles de Rouen et du Havre).

Cette formation certifiante permet de répondre aux besoins des bailleurs sociaux d’embaucher des gardien.nes d’immeubles qui proposent une qualification et une expérience suffisantes pour bien appréhender leurs missions en gestion locative et garantir le bien-vivre ensemble dans l’habitat collectif.

Tous les salariés-stagiaires signent un contrat d’apprentissage avec l’association Interm’Aide Emploi, qui conserve son rôle d’employeur tout le long du parcours.

Rythmé sur une année, les salariés-stagiaires bénéficient d’un programme complet, alliant de solides connaissances théoriques, la richesse des échanges en groupe animés par des formateurs.trices qui vont toujours rattacher la pédagogie à la pratique professionnelle, couplée à l’expérience du terrain.

  • Un titre professionnel inscrit au Répertoire National de la Certification Professionnelle (équivalent CAP)
  • 50 jours de formation par groupe de 12 à 14 participants
  • 175 jours en alternance auprès de bailleurs sociaux, avec tuteur.trice
  • Une mode de recrutement basé sur les critères de l’insertion et la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS)
    Démarrage de la 7ème promotion en décembre 2021
  • Un Comité technique organisé par promotion pour suivre l’avancée de la formation et répondre aux questions des tuteur.trices

Un dispositif « gagnant-gagnant-gagnant-gagnant-gagnant »

1

Gagnant pour
les chercheurs d’emploi,

qui disposent d’un parcours complet et innovant, orienté vers les compétences professionnelles, avec un contrat de travail à temps plein, le service de l’accompagnement proposé par l’insertion, au contact du réseau professionnel des acteurs de référence du logement social sur le territoire.

2

Gagnant pour
les bailleurs sociaux,

qui peuvent s’investir dans un dispositif social et local, mais aussi diversifier leur politique de recrutement, en accueillant un stagiaire de la formation continue pendant une année, en le formant à ses pratiques et sa culture d’entreprise.

3

Gagnant pour
les pouvoirs publics,

qui voient dans ce dispositif une réponse concrète à l’enjeu du bien-vivre ensemble dans les quartiers prioritaires, en formant des gardien.nes d’immeuble, qui bénéficient d’une préparation sur mesure pour apprendre les savoir-être et les savoir-faire nécessaires à la bonne pratique de ce métier de proximité incontournable.

4

Gagnant pour la filière
du logement social,

qui reconnait à ce dispositif son caractère social et innovant, promu régulièrement par l’Union Sociale de l’Habitat de Normandie et qui propose un vivier de recrutements de qualité (badges numériques).

5

Gagnant pour
Interm’Aide Emploi,

qui profite de la reconnaissance du travail partenarial accompli pour continuer à développer des projets, au plus proche des besoins des entreprises et des collectivités locales, mais aussi des personnes les plus en difficultés.

aldric-vermant-parcours-gardien-temoignage-archimaide-rouen

Témoignage – Aldric Vermant

« Aldric Vermant est Gardien d’immeuble en CDI depuis septembre 2017 à Rouen Habitat, sur le secteur des Canadiens (Hauts de Rouen). Avant d’obtenir ce poste, M. Vermant a réalisé plusieurs expériences de nettoyage auprès des bailleurs partenaires d’Interm’Aide Emploi, puis il a suivi la formation « Parcours Gardien.ne » (3ème promotion). Le parcours en insertion de M. Vermant est une belle réussite, notamment grâce au contrat de professionnalisation en alternance, mais aussi à son investissement professionnel et son engagement pour les autres. Les habitants du quartier peuvent désormais bénéficier des compétences de M. Vermant, qui est aussi devenu tuteur de salariés en formation, pour la transmission de son savoir. »

Une formation de 50 jours pour apprendre les principales missions de gardien.ne d’immeuble ; la surveillance technique du patrimoine, l’entretien courant des parties communes, l’intervention dans les procédures locatives et la communication avec les habitants. En complément, une attention particulière est accordée aux écrits professionnels, à l’utilisation des nouvelles technologies et à la pratique d’une méthodologique de résolution des problèmes, utile à ces futurs professionnels de terrain.

Une alternance de 175 jours, au cours de laquelle les salariés-stagiaires sont “mises à disposition” auprès des bailleurs sociaux, avec un.e tuteur.trice désigné.e. Une expérience immersive qui permet de découvrir le métier accompagné de professionnels, de développer de réelles compétences auprès des locataires au quotidien, d’apprendre à travailler avec les services-support à la gestion locative et de progresser dans les missions rendues au nom de la structure accueillante.

Un titre professionnel (Répertoire National de la Certification Professionnelle) obtenu après une série d’épreuves écrites et orales, notamment un mémoire dédié à la Démarche de Résolution de Problème (DRP) sur un sujet-terrain au choix. Cet examen est complété d’une soutenance devant un jury composé de professionnels et la validation d’une situation de jeux de rôle (avec des acteurs qui jouent le rôle de locataires), pour créer les conditions d’une « mise en situation » type et vérifier la théorie acquise et la posture professionnelle.

Une mode de recrutement opérationnel et basé sur les critères de l’insertion, géré par Interm’Aide Emploi, en relation avec les acteurs locaux. Au fil des mois précédents une promotion, l’accompagnateur socio-professionnel de l’association reçoit les candidats, les conseillent et les orientent vers des expériences de mises à disposition et/ou de stages pour valider leur projet professionnel. Une phase de pré-qualification est ensuite organisée par Pôle Emploi, selon la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS), dont le but d’identifier les « habiletés » liées au métier, sans analyser le CV, par des mises en situation professionnelle. En fin de processus, les candidats retenus sont reçus par un jury professionnel, dont les membres débrieferont ensemble et valideront les futurs salariés-stagiaires.

Un Comité technique est constitué pour chaque promotion, composé des tuteurs, leurs responsables hiérarchiques et les référents de l’association. Son rôle est de faire le point sur l’avancée de la formation, des stages, d’évoquer certaines difficultés et d’animer le réseau des professionnels engagés dans ce parcours. Un livret est aussi délivré à chaque tuteur pour leur permettre de bien comprendre le dispositif et leur rôle, avec des fiches d’évaluation adaptées.

0
% de réussite
au diplome
0
% des diplômés
sont recrutés
0
% des recrutements
en QPV

Partenaires bailleurs